1.png

Bienvenue sur Milly D.

S'il y a une chose que j'aime faire c'est partager sans chichis. Des conseils beauté, aux bons p'tits plats, tout y passe !
En tant que femme, servante du Christ, épouse, chef d'entreprise,... Je partage librement la joie de vivre caribéenne qui est la nôtre. 
Gwo bo siwo,
Milly.

Yes, je l'ai fait !

Yes, je l'ai fait !

Mon Dieu, l’année a filé très vite. Ces dernières semaines, j’ai fait le choix de ne pas forcer l’écriture, mais surtout de me concentrer sur mes priorités. Je suis partie de l’idée que tu comprendrais que j’avais besoin de temps pour mieux revenir. Je suis vraiment, je suis contente de te retrouver. Surtout que je voulais te parler d’un projet qui me tient à cœur.

J’ai écrit un livre ! C’est décidé, je veux ma vie en mieux. C’était l’un de mes objectifs (secrets) de l’année. Je n’osais pas vraiment m’autoriser à le concevoir comme quelque chose de possible. Pour être honnête, je ne m’en pensais pas capable. Je ne me pensais pas assez forte. Tu vois ? C’est comme si je m’aventurais à un niveau qui était trop haut pour moi, ou qui ne m’appartenais pas…  Là où je voulais bouger, mes pensées me tenaient captives malgré la vivacité de mes ambitions. J’étais dans une vraie lutte.

J’ai cru qu’en optant pour la sécurité, je serais plus tranquille, mais ça n’a pas marché. J’avais autant peur de me planter que de vivre avec un goût d’inachevé. Les « et si » tambourinaient et tournoyaient dans ma tête. La bataille était féroce entre deux forces diamétralement opposées : la foi et la peur. Il y avait deux voies et deux voix :
-       La foi : Vas-y, qu’est ce que ça coûte ? Essaie ! Aie confiance !
-       La peur : Non, n’y va pas. Tu te rends compte des conséquences, si ça ne marche pas ?!

Pfiou ! C’était épuisant. J’ai gagné la guerre quand j’ai compris que j’avais la clé. Quand j’ai bien regardé la situation, je me suis rendue compte que je n’avais pas une image en conformité avec mes capacités. Je n’avais pas assez confiance en mes compétences. Mais ce n’était pas le plus important. En fait, je n’avais pas la garantie d’un amour inconditionnel à mon égard. Que se passerait-il si je ne parvenais pas à terminer le livre en temps voulu ? Que se passerait-il si je ne sortais pas le livre comme je le voulais ? Et surtout, que se passerait-il si je n’avais pas le retour des lecteurs ?

Qu’est-ce que je m’engageais à faire dans le pire des cas ? Me poser ces questions m’a permis de faire face à la dureté que j’avais à mon égard. Même de façon hypothétique, j’avais du mal à concevoir « l’échec » ou du moins, un résultat différent de ce à quoi j’avais pensé. Et donc, de façon inconsciente, le contrat que je passais avec moi-même était excessivement contraignant. Si le résultat n’était pas à la clé, mon amour-propre et mon estime de moi prendraient un certain coup. L’enjeu était de taille.

Concrètement, avec des termes aussi serrés, c’était tout à fait normal de réfléchir avant de se lancer. En fait, pour passer à l’action, j’avais besoin d’être rassurée. De me sécuriser. J’avais tout simplement besoin de savoir que tout serait ok, peu importe le résultat. Je me suis accordée le droit d’être plus qu’un résultat, pour tout simplement être moi. J’ai fait le choix de m’aimer de façon inconditionnelle. Une fois que j’ai fait ça, je me sentie tellement libre et légère… C’était magique !

Je me sentie pousser des ailes. Je les ai étendues, puis je me suis envolée. Je me suis fait confiance et j’ai ajouté une pierre à l’édifice de ma vie. J’ai partagé mon expérience avec transparence, mais aussi les techniques et les outils que j’utilise avec humilité. Je suis fière de moi, de ce que j’ai accompli et de m’être autorisée à être. Le chemin n’est pas facile, et j’espère sincèrement que ce petit livre t’aidera à y voir plus clair, et à trouver ta propre voie afin d’avoir le courage de vivre pleinement à partir d’aujourd’hui.

Je sais que j’ai la chance d’avoir une communauté remplie de personnes aussi belles que toi. Si tu souhaites en savoir plus et précommander ta copie, tu peux le faire dès aujourd’hui en cliquant ici.

Joue ta mélodie !

Joue ta mélodie !

Et alors ?

Et alors ?

0