1.png

Bienvenue sur Milly D.

S'il y a une chose que j'aime faire c'est partager sans chichis. Des conseils beauté, aux bons p'tits plats, tout y passe !
En tant que femme, servante du Christ, épouse, chef d'entreprise,... Je partage librement la joie de vivre caribéenne qui est la nôtre. 
Gwo bo siwo,
Milly.

Moi aussi, j'ai douté...

Moi aussi, j'ai douté...

Est-ce que je suis la seule à avoir des conversations avec moi-même ? Enfin, je parle de celles où c’est une lutte intense entre deux forces. Un peu comme dans les dessins animés d’une époque pas si éloignée – dans ma jeunesse – où il y avait sur les épaules de Mickey ou de Pluto, un petit ange de blanc vêtu, et un diablotin. Les deux se disputant, argument contre argument, afin de gagner leurs pensées et les actions qu’elles engendreraient. Et bien c’était moi, il n’y a pas longtemps.

Entre activisme et léthargie chronique, mon projet, mes ambitions et mes objectifs étaient sur un champ de bataille. A vrai dire, je ne saurai pas vraiment t’expliquer ce qui a déclenché ça. Mais, je sais une chose est sûre, c’est que n’étant plus sur mes gardes et proactive, le doute s’est immiscé chez moi. Au début, j’ai cru qu’il n’était que de passage, mais ce n’est que trop tard que j’ai réalisé que le truc avait signé un bail à durée pas très limitée… Alors que faire ? Je savais que jouer à la victime et subir la vie ne m’aiderait pas. C’est déjà ce qui m’a fait arrivé là, donc je n’allais pas confirmer la théorie d’Einstein et répondre à la définition même de la folie. Il fallait que je fasse quelque chose contre le doute. Alors, comment m’en sortir ? Plutôt que de tenter des minuscules actions, j’ai décidé d'affronter mon adversaire. Je l’ai regardé, je l’ai étudié et j’ai compris sa manière de fonctionner. Le doute ne s’attaque qu’aux failles, il s’infiltre progressivement presque sournoisement. Et c’est exactement ce qui m’est arrivée, là où je n’étais pas sûre de moi, et où je promenais des regards inquiets, il s’est installé.

Parallèlement, j’ai regardé là où il n’était pas parvenu à gagner du terrain et j’ai compris. En fait, le doute est un poison et la foi est son antidote. La foi, cette ferme assurance des choses qu’on espère, et la manifestation de celles qu’on ne voit pas encore (Hébreux 11 v.1). C'est ce qu'il faut pour vaincre le doute. Une assurance ferme, durable et solide. Mais comment faire ? C’est là qu’il faut faire preuve de tact et filtrer les choses autour de nous, car la foi vient de ce qu’on entend (Romains 10 v.17). Maintenant, je me bats contre le poison et j’ai mon antidote avec moi. J’ai les yeux ouverts, je filtre, je trie, les informations que je reçois et/ou que je donne. Et honnêtement, je me sens mieux. D’ailleurs, je partagerai avec toi une astuce en vidéo ce mercredi.

Dream up,
Milly.


Celui qui partage est le frère de celui qui aime. Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager... Ca aidera à faire grandir la Team Oui Dream Up. Aussi, dis-moi ce que tu en as pensé, soit dans les commentaires ou en m'écrivant quelques lignes à hello@millyd.com. J'aimerais beaucoup avoir ton ressenti et savoir ce qui t'intéresse.  

Top 5 des livres qui me boostent

Top 5 des livres qui me boostent

Laisse tomber !

Laisse tomber !

0