1.png

Bienvenue sur Milly D.

S'il y a une chose que j'aime faire c'est partager sans chichis. Des conseils beauté, aux bons p'tits plats, tout y passe !
En tant que femme, servante du Christ, épouse, chef d'entreprise,... Je partage librement la joie de vivre caribéenne qui est la nôtre. 
Gwo bo siwo,
Milly.

Pourquoi pas moi ?

Pourquoi pas moi ?

Depuis le début de l’année, je me suis lancée un défi, celui d’oser. Pour être honnête, j’ai commencé ce défi dès décembre 2016, en créant le guide Hello 2017. Je voulais vraiment aider un maximum de personne à bien démarrer leur année. A ne pas répéter continuellement les erreurs passées. Et surtout,  comprendre l’importance de l’état d’esprit. Du pouvoir de notre pensée.

J’ai voulu arrêter de regarder le bonheur comme quelque chose d’inaccessible. Comme frappant à la porte de chacun, sauf à la mienne. Mais la vérité est que le bonheur frappe à la porte de beaucoup d’entre nous, sauf que nous ne le reconnaissons pas. J’ai décidé de changer ma manière de voir. D’arrêter d’endosser le rôle de victime de ma propre vie et de prendre mes responsabilités.

J’ai changé de discours. Je ne veux plus parler de ce que je n’ai pas ou de ce qui me manque, pour mieux me concentrer sur ce que je me donne les moyens d’obtenir. Je le savais déjà mais j’y crois encore plus. La vie est une question d’optique, d’angle de vue. Trop petit, on magnifie un point donné. Trop large, on n’accorde moins d’importance aux petites choses. Sachant que sans elles, il serait difficile d’avancer.

Pourquoi (pas) moi ? C’est la question que je me suis posée quand le doute s’interposait face à mes projets. Pourquoi (pas) moi ? Quand les vents ne soufflaient pas en ma faveur. Pourquoi (pas) moi ? Quand ma confiance s’étiolait devant les maigres résultats. Mais tu sais quoi ? J’ai accepté de relever le défi que je me suis lancée pour plusieurs raisons :

1.    Arrêter de croire que je n’en valais pas la peine :
J’ai plein d’idées, de projets, d’ambitions, de rêves qui n’ont jamais dépassés les frontières de ma boite crânienne. Les plus chanceuses ont pu épouser un bout de papier, puis sont restées confinées dans l’espace temps, en attendant… Mais en attendant quoi ? L’autorisation d’une tierce personne qui m’autoriserait à les vivre ? Non. J’ai fait mon choix.

2.    Me prouver que j’étais capable :
Capable d’accomplir tout ce que je souhaite. Ou au moins, avoir le courage d’essayer. Maintenant, je sais que je n’ai plus vraiment peur. Même le fait de l’écrire me paraît étrange, mais c’est vrai. J’ai confiance en Dieu, en moi et ce qu’Il peut faire pour moi, en moi et avec moi. Quelque soit les défis à relever, je ne suis pas oubliée et je suis capable.

3.    Vivre la vie que je veux vraiment :
Me dépouiller de cette mentalité de manque. Qu’il n’y a pas assez de place pour tout le monde, ou pire, qu’une autre personne est plus méritante que moi. Pour vivre la vie de ses rêves. Je crois que dans notre société antillaise, post-esclavagiste, nous avons été habitués à nous contenter des miettes et des restes. Comme s’il y avait des hommes et des femmes qui méritaient de vivre ou d’être plus que nous… Ce n’est pas l’objet du post, mais je pense qu’il est nécessaire d’en parler.

4.    Montrer que c’est possible :
Bien des exemples négatifs pullulent sur les réseaux sociaux, dans nos journaux, dans notre entourage. Tel le colibri, je veux contribuer à hauteur de ce qu’il m’est possible de faire en ce moment. Je ne veux pas garder pour moi, mes victoires et mes batailles. Le mutisme est le poison qui nous assèche jusqu’à la racine. Moi, je veux fleurir, porter du fruit, et le voir également autour de moi. Libérer la parole, c’est aider les autres à être capable.

5.    Partager mon expérience avec les autres :
Nous sommes tous des exemples, et tous responsables. Je ne suis pas une exception et je ne souhaite pas l’être. Je veux partager mon expérience, mes leçons. Peu importe de quoi il s’agit. D’autres le font. Pourquoi pas moi ? Et pourquoi pas toi ?


Celui qui partage est le frère de celui qui aime. Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager... Ca aidera à faire grandir la Team Oui Dream Up. Aussi, dis-moi ce que tu en as pensé, soit dans les commentaires ou en m'écrivant quelques lignes à hello@millyd.com. J'aimerais beaucoup avoir ton ressenti et savoir ce qui t'intéresse.  

Dream up,
Milly.

Es-tu honnête avec toi-même ?

Es-tu honnête avec toi-même ?

Top 5 des livres qui me boostent

Top 5 des livres qui me boostent

0